xinglinkedintwitter#AeromartTLS  

29 novembre - 1 décembre 2016

Convention d'affaires internationale
des Industries Aéronautique et Spatiale

Aeromart Toulouse 2016
29 novembre - 1 décembre 2016

Connectez-vous pour télécharger les présentations

Programme des ateliers et des conférences

Parc des expositions

 

Les conférences sont en anglais, à l'exception des ateliers avec Drapeau FR

Consultez le programme du 1 décembre
Découvrez les intervenants

MERCREDI 30 NOVEMBRE 2016

09:20-09:50
PASS'COMPÉTENCES - Des experts de Grands Groupes boostent le développement des PME/ETI
M. Didier Rascle, Délégué Régionial

Pass'Compétences a été conçu pour coordonner les besoins en compétences spécifiques d'entreprises en croissance et les ressources humaines disponibles et identifiées dans des grandes entreprises. Basé sur la mise à disposition des compétences, Pass'Compétences valorise la mise en œuvre de politiques RH innovantes et transverses. Porté par la CCI Midi-Pyrénées, Pass'Compétences est à la fois un outil de solidarité économique territoriale et un outil de développement personnel et professionnel du salarié volontaire détaché.

 

09:55-10:25
BUREAU VERITAS - Qualité et conformité dans le process de fabrication additive
M. Guillaume Duhem, Ingénieur commercial

La fabrication additive attire aujourd’hui de nombreux secteurs industriels de pointe (aéronautique, spatial, défense, …) par ses promesses d’amélioration de performance (masse, fonctionnalité), de supply chain (gamme de fabrication) et de réduction de coût, de délais. Toutefois, ces perspectives doivent être envisagées dans un environnement où la qualité, la conformité et la sécurité restent essentielles. L’objectif de cette conférence est de présenter les solutions pour :

  • Démontrer la qualité et la performance des composants ou pièces produits,
  • Vérifier la qualité et la conformité des matériaux utilisées,
  • Identifier l'origine des défaillances des composants et pièces.

 

10:30-11:00
AMBASSADE DES PHILIPPINES - L'industrie aéronautique aux Philippines : forces et opportunités
M. Froilan Emil Pamintuan, Directeur et attaché commercial, service commercial à Paris

Fournisseur établi de services de maintenance, les Philippines renforce sa capacité à fabriquer des pièces aéronautiques. Au cours de ces cinq dernières années, les Philippines ont monté en expertise, couvrant plus de marchés et de produits allant des fournisseurs de rang 1 à 3, grâce à de nouveaux équipements et en investissant dans l’obtention de nouvelles certifications pour répondre aux exigences de fabrication de l’industrie mondiale. Poussée par l’évolution mondiale, l’association de l’Industrie, en consultation avec le gouvernement, a construit une feuille de route pour son industrie aéronautique, qui prévoit que les Philippines deviennent un hub pour la fabrication de pièces d’origines et pour les services connexces (MRO) et ce pour l’industrie mondiale de l’aviation commerciale.

 

11:05-11:35
DNV GL & AIRBUS - De l'approche processus à l'approche risque & opportunité : amorcer le changement d'état d'esprit de la certification dans l'industrie aérospatiale
M. Thomas Valtier, Responsable Développement Aerospace & Défense Europe, DNV GL
M. Roberto Suero, Responsable schéma aéronautique, DNV GL
M. Thierry Coutand, Responsable certification EN9100, Airbus

L’orientation risque & opportunité est désormais prédominante dans la gestion des normes de dernière génération (ISO / EN-AS) dans l'industrie aéronautique et spatiale. C’est la résultante de préoccupations et d’enjeux actuels.
Dans le passé, l’approche risque & opportunité était destinée à gérer la performance des processus. Cette approche est aujourd’hui considérée comme un levier pour améliorer et soutenir la performance globale de l’entreprise.
A l’occasion de cette conférence, nous présenterons la façon dont les risques et les opportunités peuvent être évalués lors d’un audit de certification grâce à la méthode Next Generation Risk Based Certification DNV GL. Nous analyserons également en détails comment l’approche risque & opportunité combinée avec la gestion des processus garantit la réalisation des objectifs clés de l'entreprise et par conséquent son succès.

 

11:40-12:10
ACTE INTERNATIONAL - Cross Trade, l'atout des Supply Chain internationales ! 
Mme Anne Le Rolland, PDG Groupe
Mme Diana Cammarano, PDG France

Le Cross Trade est réservé aux exportateurs/importateurs les plus chevronnés. Il consiste à adapter sa Supply Chain à chaque contrat signé, et à piloter simultanément de multiples critères habituellement cloisonnés. Un schéma industriel international particulièrement prisé par la filière automobile ! L’élaboration de scénarios logistiques Cross Trade requiert de mesurer l’impact d’un maillon de la Supply Chain sur tous les autres et d’identifier les risques de blocage, surcoût ou de non compliance. Le scénario le plus optimisé fiscalement pour le vendeur peut s’avérer anti commercial pour le client final. L’optimisation douanière pourrait générer des ralentissements logistiques. Les modes de transport habituels augmenteront la facture logistique.

Cartographie d’une Supply Chain multi dimensionnelles et de ses enjeux stratégiques.

 

12:15-12:45
CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE COREENNE EN France - Le cluster Saemangeum, une porte d’entrée en Asie
M. Bryan Im, Directeur du cluster « Saemangeum »

Ce nouveau cluster, appelé « Saemangeum » servira à faciliter l’entrée et le développement des entreprises étrangères de l’aéronautique (outre la biochimie et des hautes technologies) sur le marché d’Asie du Nord, grâce à des processus administratifs et d’échanges simplifiés (accords de libre-échange avec la Chine avec des taxes moins élevées), et une proximité géographique stratégique avec les principaux acteurs de la zone (1 heure d’avion de Beijing, 1 heure 30 de Tokyo et Shanghai). Pour rappel, la Corée du Sud a tissé de nombreux échanges avec Toulouse depuis les années 1980, en tant que premier exploitant asiatique d’aéronefs civils d’Airbus, ou encore avec une commande majeure de 300 hélicoptères Dauphin en 2015. A la croisée de cette coopération ininterrompue avec les plus grands de l’aéronautique civile comme militaire et d’une politique d’innovation toujours plus forte, la Corée se place désormais comme acteur incontournable de l’aéronautique et de l’innovation en Asie. Plus de 80 entreprises ont déjà choisi d’intégrer le complexe industriel de ce cluster : General Motors Korea, Arkema (chimie verte), Solvay (chimie verte), Hyundai Heavy Chemicals ou encore Samsung.

 

14:00-14:30
AIRBUS S.A.S. - Airbus Group Metallic Materials contracts renewal principles
M. Raphael Duflos, Vice President Metallic, Forging and Castings Procurement, Air Group Lead Buyer

Dans un contexte d’augmentation de cadences régulier et de plan de production soutenu, la maitrise de l’approvisionnement matière est clef pour tous les acteurs de la Supply Chain Aerostructure d’Airbus Group. Dans cet esprit, la consolidation des besoins matière d’Airbus Group a permis de réduire les couts mais également de renforcer la sécurisation des besoins, ces éléments sont repris dans les Frame Contracts qu’Airbus signe avec les fournisseurs majeurs de matière première pour le compte d’Airbus Group et de sa global Supply Chain. L’exécution de ces contrats par les sub-tiers de la Supply Chain et par les différentes divisions d’Airbus Group nécessite la mise en place d’un schéma contractuel de délégation des obligations d’Airbus avec les fournisseurs de matière appelé Enablement. Pour le pilotage de cet Enablement, un système d’information appelé ConBid Tool a été mis en place pour collecter et contrôler les allocations de matière depuis les fournisseurs matière vers les différents consommateurs de la Supply Chain. Cette présentation a pour objectif de rappeler ces différents principes, leurs avantages et les obligations associées pour renforcer la connaissance de ces pratiques essentielles à une Supply Chain agile.

 

14:35-15:05
TOULOUSE BUSINESS SCHOOL - Industriels de l'Aerospace: collaborer avec Toulouse Business School 
Dr. Christophe Bénaroya, Directeur de l'Aerospace MBA
Drapeau FR

Après l’âge d’or du développement de nouveaux programmes, les acteurs du secteur aerospace entrent dans une phase de profonds changements des modes de production, de collaboration, de communication et de vente avec l’émergence de nouveaux business models. Les évolutions technologiques imposent aux entreprises et organisations aerospace de revoir leurs pratiques organisationnelles et managériales. Toulouse Business School par ses activités de recherche (Think) et d’enseignement immergé au coeur de l’aerospace européen (Create) travaillent aux côtés des industriels internationaux pour les accompagner dans ces évolutions. Que ce soit pour les cadres à fort potentiel en milieu de carrière (Aerospace MBA), les jeunes cadres (Master Aerospace Management, MS Management Transport Aérien) ou de futurs collaborateurs (Bachelor), TBS offre une diversité de formations et d’activités opérationnelles (missions, stages, projets, recherches) à valeur ajoutée pour les grands groupes comme pour les ETI, PME-PMI du secteur. Explorons ensemble les voies nombreuses de collaboration !

 

15:10-15:40
GERAC ELECTROMAGNETISME - Utilisation d'une chambre réverbérante mobile pour la validation des systèmes critiques avions soumis à des champs électromagnétiques intenses 
M. Stéphane Laik, Adjoint du Chef de Service Ingénierie et Etudes Amonts 

La certification CEM d’un avion nécessite une validation des fonctions critiques des différents systèmes électroniques vis-à-vis des contraintes champs électromagnétiques intenses et foudre. Concernant les champs électromagnétiques, il n’est pas toujours facile de trouver un laboratoire qui dispose d’une chambre anéchoïque ou réverbérante de taille suffisante pour tester une système complet. Et lorsque cette ressource est disponible, il arrive que la complexité du système le rende difficile à déplacer. Pour pallier cet inconvénient, GERAC a développé un principe de chambre réverbérante mobile facilement transportable afin de réaliser les essais directement chez le client.

 

15:45-16:10
STRATASYS - Fabrication additive dans le secteur aérospatial - applications présentes et futures 
M. Kay O Kissling, Responsable Compte Stratégique Aéronautique 

Au cours de la dernière décennie, des innovateurs du secteur de l'aéronautique ont porté l'impression 3D bien au-delà du prototypage pour l'utiliser dans des applications de production et d'outillage avancées. De nos jours, la fabrication additive transforme l’industrie aéronautique en améliorant sa productivité et son efficacité opérationnelle. Les applications récentes permettront de réduire le poids des pièces permettant une économie de carburant et augmentant la charge utile, de réduire les risques liés à la chaîne d'approvisionnement et de réduire les coûts élevés pour la fabrication en faible volume. De plus de nouveaux développements vont permettre d’accroitre encore plus le potentiel de la fabrication additive avec la production de pièce de tailles presque illimitées.

 

16:20-16:50
GIMAS & MAROC EXPORT - L'industrie aéronautique marocaine : la porte de l'Europe la plus compétitive
Mme Maria El Filali, Directrice Générale, GIMAS
Mme Zahra Maafiri, Directrice Générale, Maroc Export
 

Le Maroc figure au 15ème rang de l’industrie aéronautique mondiale et au 8ème rang en termes d’investissements aéronautiques. Il héberge plus d’une centaine de sociétés dont des OEMs majeurs tels que le groupe SAFRAN, Stelia, Bombardier, Boeing, UTC, SAFRAN, Thales, Zodiac Aerospace, Eaton, Alcoa et beaucoup de PME bien référencées. Des conditions financières compétitives et des incentives gouvernementaux permettent l’essor de cette industrie avec une capacité de livrer des équipements de pointe à très haute valeur ajoutée. L’accélération industrielle et la signature d’un contrat historique avec Boeing attirent plus de 120 fournisseurs au Maroc. C’est une opportunité unique pour des sociétés basées en Europe de venir chercher de nouveaux fournisseurs ou des partenariats financiers. La conférence fera le point sur :

  • Une présentation générale de l’économie marocaine et projets structuraux
  • La supply chain aéronautique marocaine
  • Des études de cas d’OEMs majeurs
  • Des témoignages d’entreprises

16:55-17:25
SLM SOLUTIONS - Adoption de la fabrication additive métallique dans l'aéronautique
M. David Wilckens, Directeur Commercial Aéronautique

La fabrication additive métallique est devenue une méthode présente mondialement dans la production des principaux constructeurs de l’industrie aéronautique et les premières pièces ont été approuvées par les organismes de réglementation. Cette méthode offre des avantages uniques pour la conception des produits et pour l’optimisation de la chaîne logistique. Exemples connus : la réalisation d’optimisation topologique, l’intégration de plusieurs pièces dans un élément imprimé ainsi que la possibilité de réintégrer la fabrication des étapes essentielles. Pour faciliter le développement de la fabrication additive métallique, du prototypage à la production en série, SLM Solutions a développé des systèmes le plus efficients et productifs sur le marché en utilisant jusqu’à quatre différents lasers pendant le processus de production.


JEUDI 1 DÉCEMBRE 2016

 

09:20-09:50
ECA GROUP - Outils de test connectés compacts basés sur la technologie T-CELL
M. Aziz Tahiri, Responsable Marketing Technique

De nouveaux outils connectés trouvent leur place en production et maintenance MRO aéronautique.
Avec la technologie T-CELL, les moyens de test électriques deviennent bien plus compacts et évolutifs. Cette technologie permet de mutualiser plusieurs fonctionnalités dans une valise compacte permettant d’apporter puissance et précision directement au pied de l’avion. La connectivité de cet outil permet en outre de collecter automatiquement les rapports de test au format numérique et d’en tirer profit via des analyses statistiques. Voyons ensemble les bénéfices et défis de ces nouvelles méthodes de test.

 

09:55-10:25
DJP - NIMROD - Tressage 3D-Interlock 
M. Jean-Pierre Matteï, Président de DJP - Filiale de Nimrod Group
Drapeau FR

Le procédé du « Tressage 3D-Interlock » s’adresse à la réalisation de structures composites devant être exposées à des environnements très sévères et à des sollicitations mécaniques éprouvantes tout en requérant une endurance sans défaillance. Il procure aux pièces structurales ainsi réalisées une excellente tenue à la fatigue et aux chocs en évitant tout délaminage grâce à l’entrelacement de la contexture de la structure de la pièce. La mise en place automatique des fibres confère une excellente répétabilité aux structures ainsi réalisées et une réduction très importante du coût de la fabrication.

10:30-11:00
Comment les accélerateurs corporate peuvent être un des outils de la transformation digitale ?
M. Bruno Guttieres, Directeur, Airbus Bizlab
M. Etienne Tronc, Président, LEXIGONE

Au travers de l’exemple de l’Airbus BizLab, le réseau d’ Accélérateurs hybrides d’Airbus, nous allons montrer comment ces plateformes d'accélération peuvent permettre au grands groupes de nourrir leur transformation digitale en favorisant la collaboration avec des Startups” L’un des co-fondateurs de Lexigone, une startups toulousaine actuellement hébergée au BizLab sera également là pour partager sa vision Startup sur le sujet.

 

11:05-12:05
TABLE RONDE du "CLUB STRATEGIE ACHAT - Face à de nouveaux défis, quelles stratégies financières pour les entreprises de la fillière aéronautique française
Modérateur : M. Pascal Robert, Chargé de Mission, Banque de France
Intervenants:
M. Bernard Plano, Conseiller Régional, Région Occitanie
M. Didier Katzenmayer, Directeur des Affaires Industrielles, Airbus Operations
M. Sébastien Robert-Charrerau, Responsable Financement et Garantie, BPI France
M. Erwin Yonnet, Directeur d'investissement, Ace Management
M. Christophe Maury, Directeur Administratif et Financier, Nexteam
M. Gilles de Raffin, Gérant Groupe, R-Meca
M. Etienne Tronc, Président, LEXIGONE
Drapeau FR 

Renforcement des fonds propres, financement du développement, facilitateur de l’innovation, autant d’enjeux pour la filière aéronautique : plusieurs entreprises témoins partageront leurs expériences avec les opérateurs du financement.

 

12:10-12:30
CHINA (Tianjin) - Présentation du nouveau quartier des affaires du district Binhai
M. Jun Liang, Chief of Investment and Promotion Service of Tianjin Binhai New Central Business District

Tianjin, situé dans le nord de la Chine continentale, a été classé comme l'une des quatre municipalités contrôlées par l'État en Chine, qui est proche de la capitale de Beijing. Binhai nouvelle zone est la zone d'état qui, sous l'administration de Tianjin, il représente plus de 60% de croissance du PIB à Tianjin. Le quartier central des affaires est l'un des sept secteurs fonctionnels dans le nouveau secteur de Binhai; Fenêtre d'ouverture sur le monde extérieur, et aussi zone centrale de la Chine (Tianjin) zone pilote de libre-échange. Binhai CDB donne la priorité au développement de l'industrie de l'innovation financière représentée par l'industrie des services modernes, les services commerciaux et commerciaux, la science et la technologie, les technologies de l'information, les médias culturels, le service professionnel et le service social promouvant la réforme du système d'investissement transfrontalier; Le système de transport efficace, les politiques d'investissement favorables, une 'équipe professionnelle sont tous à la disposition de tout investisseur étranger.

14:00-14:30
OSSA - Un cluster aéronautique turc
Mme Hilal Unal, Coordinatrice cluster

OSSA présentera les capacités de fabrication du cluster et son approche des projets innovants H2020 de l’aviation civile. Un zoom sera fait sur la place occupée par la PME dans le management de la chaine d’approvisionnement and comment rendre plus collaborative la collaboration avec les clusters.

SSM (Undersecretariat for Defense Industries) - Le défi des offsets en Turquie
Mme Mehtap Camlioglu, Ingénieur Projet, Département de l’Industrialisation, Département de la stratégie sectorielle et de la planification des investissements

 

14:35-15:05
TRIGO - La qualité est la sécurité
Mme Lucile Crayssac, Chargée des comptes stratégiques pour la Business Line Aéronautique et Heavy Transportation

Des études montrent que le transport aérien est le moyen le plus sûr pour voyager. Chaque jour, des compagnies aériennes, des OEMs et des aéroports sont appelés à augmenter leur niveau de sécurité. En parallèle, et pour des raisons différentes, de plus en plus d'entreprises externalisent leur production. Certains ont besoin de sous-traiter, de manière ponctuelle, la fabrication de pièces afin d’absorber un pic de charge de travail ; d’autres décident d’externaliser une partie de leur production pour rester concentrés sur leur cœur de métier… Quelle que soit la raison, cela représente un risque pour l’entreprise. Il est essentiel de sécuriser chaque étape de fabrication afin d’éviter un écart, du retard, ou des coûts additionnels… Autrement, l’entreprise pourrait voir son business se transformer en véritable cauchemar. Dans ce contexte global, quelle est la clé afin de sécuriser l’externalisation ? Quels en sont les risques ?